Boris Herrmann a surmonté toutes les probabilités pour terminer la Vendée Arctique à la 7e place à 01h12 le 15 juillet 2020. Cette place a été durement gagnée par le skipper allemand ayant mené la course à la première place le vendredi 10 juillet pour souffrir d'un problème technique avec sa voiture de tête de grand-voile qui l'a vu tomber à la 8ème place à un moment donné. 

Boris a commenté: «La course a été très bonne pour moi en tant que test général pour le Vendée Globe. Je suis très heureux d'avoir pu participer à cette course et très reconnaissant à la classe et à l'organisation IMOCA pour leur énorme effort pour y parvenir. Cela me donne confiance dans le bateau car je n'avais aucun souci à part le crochet de ma grand-voile. A part ça, le bateau va bien, je vais bien et je suis content. Je pourrais partir demain pour le Vendée Globe si je le devais! 

Following the dramatic breakage of his mainsail hook, Boris refused to give up, spending the day on a makeshift repair to allow him to partially hoist the mainsail to second reef in order to get himself back in the race. Over the last two days we have seen Boris’ perseverance pay off, as he has clawed his way back into 6th place on Tuesday morning with speeds up to 30 knots, even with a reduced mainsail … proving to all those watching that his sailing skills and the new foils are definitely working. 

Classement: 

1. Jérémie Beyou (Charal) - French 

2. Charlie Dalin (Apivia) - français 

3. Thomas Ruyant (LinkedOut) - français 

4. Samantha Davies (Initiatives - Coeur) - Britannique 

5. Kévin Escoffier (PRB) - français 

6. Yannick Bestaven (Maître CoQ) - French 

7. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco) - Allemand